Esclave d’une Obsession

25 février 2009 at 04:28 (Photographie et Photoshop)

Cette photo est une photo d’une jeune fille qui souffre d’un trouble alimentaire (anorexie/boulimie) mais cette photos est un message qui représente toute forme de trouble alimentaire au monde car ils vivent touts la souffrance de cette maladie mentale. Elle ce fait vomir dans la toilette lorsque sa cheville est enchaînée à une balance (son outils de torture). Dans l’oeuvre, la fille est très flou mais ont peut quand même la détecter. La raison pourquoi elle n’est pas claire est pour montrer: que cette addiction qui contrôle chaque aspect de sa vie est en train de lui vider de toutes émotions de joy de vivre et maintenant elle est perdue. Cette maladie a voler qui elle étais vraiment et maintenant ces pensées semble flou et inclaires.

Esclave d'une Obssession

Démarche: Avec photoshop, j’ai commencé en ajustant la lumière à l’aide de: Teintes/Saturation et Éclairage. Ensuite (dans un nouveau calque) avec l’outil pinceaux, je choisis les couleurs, tailles et formes appropriés pour faire les couleurs dans la toilette et la chaine grise (que j’améliore un peu plus avec: « blending options »). Suite à mettre les calques séparés dans un tout, je choisi « Filter » (en haunt), « lighting effects » et dernièrement « flashlight » pour ajouter de la lumière sur l’endroit de la balance (sa fait resortir cet objet important). Pour tout terminer, j’écris un text à l’aide de l’outil pour écrire et j’ai choisis le text, la grandeur et la couleur voulu.

Permalien Laisser un commentaire

Les Épingles

24 février 2009 at 15:22 (Photographie et Photoshop)

Dans ses oeuvres j’ai experimenté avec l’usage d’épingles pour transmettre un message:

mots en violence

 Je n’ai pas beaucoup changer dans cette photo: 1- faire resortir les épingles le plus possible 2- je voulais grader sa face assez naturelle pour donner un message de vulnérabilité et de faiblesse. En utilisant photoshop, j’ai beaucoup jouer avec:  Niveaux, Teinte/saturation et Luminosité/Contraste pour eclairssir le visage. Pour finir, j’ai retoucher certaine partie du visage avec l’outil Tampon de Duplication.

 

L'esprit Pleure Pour Toi

Voici une deuxième photographie dans le thème des épingles (j’explique le message bientôt). J’ai beaucoup utiliser photoshop pour crée un effet plus violent. Pour crée cet effet j’ai fait les même étapes que la photo précédente, de plus j’ai utiliser l’outil du pinceaux pour ajouter de la couleurs plus vife pour le sang et aussi du noir autour des yeux. Pour le cercle qui dégoutte dans le coin droit j’ai garder l’outil pinceaux mais j’ai changer de forme, j’ai ensuite ajuster la couleur et la taille. Pour finir le tout, j’ai ouvert le fichier en haut nommer « filtre » pour aller chercher la texture appelée « Craquelure » pour ajouter cet effet de craquement.

Message: le message de cet oeuvres démontre les émotions que cette fille ressens dans une relation abusive. Les épingles représentes les mots vulgaires et les insultes qu’elle avale (figuritivement) chaque jours de sa vie. Sa démontre viuellement le mal et la torture qu’elle ressens, comme si chaques insultes était comme avaler un poingée d’épingles. Cet pourquoi que je voulais que la fille semble faible dans la première photo (car elle est inpuissante à les traitements abusifs qu’elle vie). Le sang dans la deuxième photo pourrait être deux choses: 1- juste du sang puisque les épingles coupent sa bouche, 2- c’est sont esprit qui seigne à l’intérieur d’elle.

Permalien Un commentaire

Childhood Nightmares

24 février 2009 at 14:48 (Poésie)

Oui c’es ten anglais alors désoler si c’est un invonvénient! J’écris beaucoup mieux en anglais, et c’est beaucoup plus facile pour mes idées de sortirent. Ce poème que j’ai écris durant mon temps libre à été inspirer d’un rêve que j’ai souvent depuis ma jeunesse.

CHILDHOOD NIGHTMARES

It’s white as snow, an eery glow,
painting itself above my eyes,
an epidemic in my mind.
It feels so fake, no lives at stake,
It’s bitten off down to the core,
I see the seeds, they’re bleeding out,
so naked, exposed, a victim of mockery.
The bed it bends, a metal blade,
there is no cloud to lay asleep.
Murderous cold, it burns my skin,
it’s black, on fire, & ashes fly,
the stench of burning souls emerges.
Eyes roll back in agony,
the milky way of bloodshot eyes,
they mask the shards of a broken mind.
The walls they melt, suffocating my voice,
I’m running fast but moving slow,
no exit sign to free the demons.
I see your face, oh so divine,
it sparkles in a blur of confusion.
Your hand I wish to hold,
the gravity weighing us down low,
This controlling power binds us apart,
the wind blows us our separate ways.
It disappears, the sky goes black,
silky smooth warmth caresses my inside,
I’ve lost myself in this broken record.
There is a flash, a bang, a boom,
the sky goes bright, the flowers bloom.
The tree grows high & disappears,
so many familiar faces floating around,
the children play without a threat.
The leaves like smoky mists of grass,
they twinkle in heaven’s sunshine,
lies carved in this perfect image,
uneasiness itches under the bark.
Spinning round & round, the ground evolves,
Her hand of death touches my back,
I feel the pressure stealing my breath,
inside my veins, my nerves, my bones.
My teeth are clenched, my head is low.
Disappointment is tickling at my stomach,
turning it hollow & weak with cramps.
« say goodbye to all your friends,
you won’t be seeing them again »
is what she said with a small grin,
such a joyful, cheerful face, with evil intentions rising up.
My blood flows like burning ink,
painting scars on natures gift.
The volcano erupts inside my heart,
leaking out my arteries.
It all goes silent, am I gone?
The drops of bubbling flesh fall down,
A stare shines out, intense with passion,
watching them fade, their faces turning grey.
The fountain flows, it drips at first,
& then it drowns my thoughts so numb,
down my cheeks soaked with fear.
Time has stopped, vanished, dust in the wind.
I reach out, try to grasp the air,
this precious moment on my palm.
Everything now cold & dry,
all freezes solid, sealing shut.
Alone again like chapter one,
the vicious cycle still goes on.

Écrit par (written by):

EmiiBee (moi)

Permalien Laisser un commentaire

Pourquoi mon art?

18 février 2009 at 15:19 (Annonces)

Depuis que j’ai commencer ce blogue, j’ai souvent été questionné par des gens inquiets à propos du sujet de mon art. Je comprend bien que c’est un sujet un peu morbid ou pesant mais c’est pour sa que je l’ai choisi comme thème. Je ne fait pas cet art car c’est « kool » d’avoir des pensées du genre ou que je me moque des gens qui vivent avec la depression ou des pensées de suicide, etc. Je ne fait pas ça comme « hint » que je veut me tuer, mais je doit être honnêtre et dire que sa ce base beaucoup sur des expériences du passé et des émotions que je ressens souvent.

J’aime faire ce type d’art car j’aime chôquer les gens, et j’aime ça mettre à la surface des choses importantes que la société aime cacher ou ignorer. Beaucoup de gens dans le monde souffre d’émotions mental et regarde ça comme quelque chose de mal. Souvent les émotions qu’ont ressens à l’intérieur est impossible de décrire ou de montrer aux autres, ce qui rend ça très difficile pour les autres de comprendre la souffrance que les autres vive. Mon art est une façon de démontrer des émotions d’une manière que tout le monde peut voir (puisque pas tout le monde peut le sentir).

Emii.

Permalien Un commentaire

Beaucoup de larmes

18 février 2009 at 14:32 (Photographie et Photoshop)

D’autre photos à vous montrez! Il faut penser fort pour trouver le message de ses prochaines oeuvres, plus sur le côter figuratif. Larmes de Sangs

Larmes de l'esprit

Dans les deux oeuvres, il y a une fille qui pleure, mais comme vous avez probablement remarquez, elle pleure des larmes de sangs (dans la première) et une substances épaisse et toxic (dans la deuxième) et c’est pour une raison. Elle pleure des larmes de sang pour signifier que son esprit souffre. Par exemple: lorsque tu te coupe, sa saigne. Alors içi c’est comme si sont esprit saignait. La deuxième image est très semblable mais j’ai décider d’experimenté avec des différentes texture avec photoshop, donc celle là pourrait représenter qu’elle ce sens intoxiquer et malade en dedans et elle pleure tout ces émotions. J’ai aussi fait le reste de l’image plus noir et blanc puisque l’émotion des larmes est le point le plus important de l’oeuvre et je voulais accentuer cela.

C’est tout très profond comme message mais sa exprime des sentiments que quelqu’un pourrait avoir, qui est difficile de décrire ou monter.

Démarche: Pour changer la couleur de l’image j’ai jouer avec: les niveaux, la saturation et le correction sélective. Pour les larmes, j’ai fait un nouveaux calquer et jai ensuite dessiné un forme de larme avec l’outil pinceaux et j’ai jouer avec les options de fusions.

Permalien Laisser un commentaire

Mon thème

12 février 2009 at 16:41 (Photographie et Photoshop)

J’ai discuté avec mon amie dont je photographe souvent, et j’ai décider de spécifier mon thème un peu plus. Mon art va être spécifiquement la photographie + photoshop et elle va être baser sur le thème du suicide. Si vous avez vu le film: « Ginger Snaps » vous allez bien comprendre. Alors je vais photographier beaucoup de scènes de suicide différentes.

Voici une photo pour débuter ce thème, celle-ci ce base sur le suicide à l’aide de pillules: Les larmes de papilons

Permalien Un commentaire

Bonjour

2 février 2009 at 16:19 (Annonces) ()

Ello ladies & germs et bienvenue!

Allo tous le monde, comment ça va? Alors c’est le début de mon blogue très fascinant des arts nocturnes. « C’est quoi cet « art nocture » dont elle parle? » vous pensez? Eh bien, c’est seulement un nom que j’utilise qui veut dire l’art de Emii (moi), alors de l’art un peu plus « noir » ou « étrange ». Ce qui m’inspire le plus quand je fait mon art est mes émotions basées sur des expériences du passé + un petit mélange du style goth (car je trouve ce style très beau).
Alors sa consiste de quoi mon blog? L’art que je fait n’importe quand, et comme vous le savez peut-être pas, il y a plusieurs forme différentes d’art et j’aime bien expérimenter. J’espère pouvoir vous démontrer mes styles de: photographie (à la suite retoucher par photoshop), mes déssins, mes idées et poems et peut-être plus! Je ne suis pas experte mais je met beaucoup de coeur dans mes oeuvres!
Je vais maintenant terminer mon discours un peu moins interrésant, merci pour votre attention!
aurevoir, xox

Permalien Un commentaire